Menu
dans

La condition physique du cavalier : Clé de réussite en concours

sante - La condition physique du cavalier : Clé de réussite en concours

Travailler sur votre condition physique peut rapporter des dividendes en selle. Il s’avère toujours nécessaire pour atteindre des performances élevées.

ÉCHAUFFEMENT

On me demande souvent s’il est important de se réchauffer avant de rouler. Dans les autres sports, il y a habituellement un échauffement de 5 à 10 minutes qui comprend une activité de pouls et des étirements dynamiques des muscles pour pouvoir atteindre des performances élevées.

Si nous appliquons cela au monde du cheval, cela pourrait être aussi simple que de déblayer ou de marcher sur le terrain pour attraper votre cheval.

GYM À DOMICILE

De  nombreux coureurs, et cavaliers ont des difficultés à trouver le temps nécessaire pour améliorer leur condition physique.

Souvent, ils sont bloqués par de longues heures de travail, par la satisfaction des besoins de leur cheval, par la garde d’enfants, ou par le fait d’une paresse injustifiée.

Pour les professionnels des chevaux, comme les cavaliers des courses, ou de saut d’obstacles un travail physiquement intensif est extrêmement important et nécessaire , avec une activité systématique de fitness spécifique, adapté à son corps.

UN RÉGIME ALIMENTAIRE DE SOUTIEN

Avec ce travail physique adapté pour un niveau d’exigence du cavalier, de l’amateur, au professionnel de niveau international, s’impose aussi une discipline alimentaire adapté, qui nécessite un régime alimentaire de rigueur, hautement souhaitable, pour une performance et une souplesse souhaitée pour une symbiose cheval-cavalier.

Quitter la version mobile