Menu
dans

L'histoire du cheval à 80$ qui est devenu champion du monde

histoire-civilisation - L'histoire du cheval à 80$ qui est devenu champion du monde

Voici l’histoire de Snowman, le cheval de trait qui allait finir à l’abattoir, puis devenu grand champion CSO dans les années 1950.

Harry de Leyer avait du retard pour la vente aux enchères en ce jour enneigé de 1956 et tous les meilleurs chevaux avaient déjà été vendus. Les quelques-uns qui restaient étaient âgés et épuisés et avaient été achetés par une société qui les emmenait à l’usine d’équarrissage.

Harry, moniteur d’équitation dans une école de filles de New York, allait partir lorsque l’un de ces chevaux, un hongre gris non soigné avec de vilaines blessures aux jambes, a tenu son regard. L’animal portait encore les marques provoquées par un harnais de travail lourd, preuve de la dure vie qu’il avait menée. Quelque chose en lui a attiré l’attention de Harry au point qu’il a proposé 80$ pour l’acquérir.

Il commençait à neiger quand les enfants d’Harry ont vu le cheval pour la première fois et, à cause de la couche de neige sur son dos, ils l’ont baptisé “Snowman” (bonhomme de neige).

Harry soignait le cheval, qui s’est avéré être un animal doux et fiable, un cheval que les filles appréciaient monter parce qu’il était installé et ne sursautait pas comme certains des autres chevaux. En fait, Snowman a fait tellement de progrès qu’un voisin l’a acheté pour le double du prix que Harry avait payé au début.

Mais Snowman continuait de fuir le pâturage du voisin, parfois pour retourner chez Harry. Évidemment, le cheval a dû sauter par-dessus les clôtures séparant les propriétés, mais cela semblait irréalisable : Harry n’avait jamais vu Snowman sauter par-dessus un tronc d’arbre tombé. Finalement, le voisin finit par perdre patience et demanda à Harry de lui racheter le cheval.

Le grand rêve de Harry était d’entraîner un champion de saut d’obstacles depuis des années. Il avait eu quelques modestes réussites dans le passé, mais il savait que pour participer au plus haut niveau, il devait se procurer un cheval avec un pedigree, spécialement produit pour le saut. Et ce type de pedigree lui coûtait bien plus cher qu’il ne pouvait se le permettre.

Snowman devenait déjà plus grand. Il avait huit ans quand Harry l’a acheté et il a été maltraité. Mais apparemment, il voulait sauter, alors Harry a décidé de voir ce qu’il pouvait en faire. Ce jour-là, il a pensé que son cheval pourrait avoir une chance de concourir.

En 1958, il inscrit Snowman à sa première compétition. Snowman s’est retrouvé parmi les champions des pur-sang, où il a vraiment fait son travail. D’autres éleveurs l’appelaient un “sac à puces”. Mais cette journée-là, il s’est passé quelque chose de formidable et inouï.

Snowman a gagné ! Harry a continué à l’inscrire à d’autres concours et il a continué à gagner.

Tout monde applaudissait chaque fois qu’il remportait un concours. Il est devenu un emblème de la façon dont un cheval ordinaire peut devenir exceptionnel. Il est apparu à la TV. Des articles et des bouquins ont été rédigés à son sujet.

Alors qu’il gagnait toujours, un acquéreur a offert 100 000 $ pour l’ancien cheval de trait, mais Harry ne souhaitait pas le vendre. En 1958 et 1959, Snowman a été élu “Cheval de l’année”. Enfin, le hongre gris, jadis prévu pour être vendu au plus bas offrant, est entré au panthéon des chevaux les plus célèbres.

Pour des millions de gens, il représentait bien plus qu’un cheval. Il est devenu un modèle du potentiel caché et inexploité qui est en chacun de nous.

Le Monde du Cheval vous propose la bande-annonce du film documentaire, sorti en 2016, et retraçant l’histoire du cavalier et de son cheval Snowman :

Laissez une réponse

Quitter la version mobile